ga('send', 'pageview');

Google Nightingale's project : Big brother était une plaisanterie, Google fait mieux

Google Nightingale’s project : Big brother était une plaisanterie, Google fait mieux

Le casse du siècle : le vol de vos données biologiques.

Un arrangement win-win à la sauce américano-Google

Dans le cadre de ses recherches sur l’intelligence artificielle et « l’apprentissage de la biologie humaine » pour faire court.

Google a développé un partenariat avec un groupe médical US : Ascension.

Moyennant le partage d’informations médicales ultra confidentielles de 50 millions de patients américains, Ascension peut utiliser le nouveau logiciel de Google.

Que sont ces données médicales ?

Votre consommation de médicaments, les radios, scanners, imageries médicales, protocoles, historique, interventions chirugicales, etc.

Sauf que le consentement de ces patients n’a pas été demandé, ils n’ont pas été informés du projet !

Les données n’ont pas été pré-traitées donc, Google a accès à toutes les données médicales sans exceptions : C’est normal, quid alors de la pertinence de l’apprentissage IA du logiciel ?

Mais quid aussi du croisement des données médicales avec les bases de données que Google détient déjà sur ses utilisateurs/clients, dont une grande partie ont certainement des comptes Gmail ou autres ?

Google rassure le consommateur lambda…bien sûr.

Par conséquent :

  • pensez-vous encore que le gratuit ça existe ?
  • pensez-vous que vous n’avez rien à cacher ?

L’adage qui dit : « Si c’est gratuit, c’est toi le produit »se vérifie une nouvelle fois.

Chez Google, beaucoup de produits sont gratuits, cela est fort sympathique.

  • Androïd : système d’exploitation pour smartphone peut collecter toutes vos données dans votre smartphone, vos conversations, vos emails autres que Gmail, vos textos, SMS, compte Facebook, Twitter, Instagram, photos, vidéos, contacts, etc.
  • Gmail : collecte tous vos emails, contacts, groupes de discussions
  • Google Suite vous donne des outils bureautique très bien faits mais vous y laissez vos données de travail et personnelles.
  • Google Home : quel splendide produit, vous lui parlez il vous répond, ne pensez-vous pas que le micro est un espion en puissance chez vous et une caméra dans Google Home ?

Une rapide conclusion

Quand vous croisez les données que Google détient (un échantillon statistique très représentatif), que croyez-vous qu’il puisse se passer ?

Google va pouvoir profiler votre vie sociale et biologique.

Pourquoi vous refuserait-on une assurance-vie, une mutuelle, un prêt bancaire.

Pensez-vous trouver facilement un emploi si un employeur vous connaît par cœur surtout sur vos problèmes de santé (psychiques et physiques) ?

A bon entendeur …

Source : Maître Etienne Wery : https://www.droit-technologie.org/actualites/nightingale-le-nouveau-scandale-made-in-google/

You must be logged in to post a comment