ga('send', 'pageview');

RGPD-jour 1, An 1

RGPD-jour 1, An 1

Top départ !

Nous y sommes, nous en avons entendu très peu parler dans les médias traditionnels sauf ces quelques derniers jours.

Le langage utilisé n’a jamais été très clair et n’a, à aucun moment, facilité la compréhension par les utilisateurs et les masses de l’importance de la RGPD.

Et pourtant, contraints ou forcés, toutes les entités commerciales sont obligées de faire le nécessaire pour se mettre en conformité avec cette nouvelle réglementation.

Faut-il la rejeter en masse, la nier ?

Non ! Cette nouvelle façon de travailler est une formidable occasion d’enfin verrouiller, de cloisonner les données qui la plupart du temps, sont en libre accès sur Internet. Est-il normal que n’importe qui sur cette planète puisse faire ce qu’il veut de vos données ?

Donneriez-vous les clés de votre maison au premier passant venu ? Auriez-vous l’idée de laisser votre maison ouverte sans porte pire, laisser votre maison avec les clés dessus ?

Certainement pas ! Quand bien même vous me diriez que vous laissez régulièrement votre porte ouverte la nuit et que, la probabilité de vous faire cambrioler est infime car vous habitez dans un coin reculé.

N’oubliez pas que sur Internet, vous êtes connectés en direct avec plus de 4 milliards d’internautes dans le monde. Avec, pour quantité  d’entre eux le souhait de vous utiliser comme financier pour leurs projets peu louables. Sans compter les millions de machines (PC, serveurs et autres systèmes connectés) qui de manière automatique, scrutent Internet à la recherche de l’utilisateur idéal pour le vandaliser ou, l’utiliser pour vandaliser en son nom d’autres sociétés.

Dès lors, agissez de manière respectueuse envers vos partenaires commerciaux, qu’ils soient clients finaux, fournisseurs, sous-traitants, prospects, il est temps de mettre un peu d’ordre dans nos organisations et de sécuriser tout cela.

Internet n’est en aucune façon une zone de non-droit comme on nous l’a laissé croire pendant trop longtemps.

Internet, n’est pas le Hyde Park mondial où l’on peut fomenter des complots en toute impunité, cracher sur son voisin, traiter son employeur de tous les mots, etc.

Besoin de protéger, l’espace de vie et de travail idéal n’existe pas

Pour faire en sorte qu’Internet reste un espace de travail et d’échange propre, il est vital que chaque utilisateur puisse travailler en toute sécurité et sans menaces.

Nous louons des services de gardiennage, des sorteurs aux portes des boîtes de nuit, nous avons des services de police, l’armée, etc. Internet est le reflet de la société humaine et ce reflet, n’est pas plus propre que dans le monde réel.

Respect mutuel, partageriez-vous la grippe de votre voisin ?

Les différentes conférences que j’ai données ces dernières semaines m’ont permis de me rendre compte que les internautes n’ont pas conscience que la communication n’est pas une action unilatérale mais bien un échange. Et pourtant, ils sont nombreux à revendiquer le partage mais, pour qu’il y ait partage, il faut être au minimum deux.Il y a dès lors, une notion de respect mutuel.

Partageriez-vous votre grippe ? Non ! Dans ces échanges, il est essentiel de ne pas « postillonner « , de ne pas contaminer les autres donc protégez-vous et protégez-nous en nous respectant mutuellement.

Quand nous prétendons qu’XP n’est plus utilisable car Microsoft n’assure plus les mises à jour de sécurité, ce n’est pas pour forcer la vente de nouveau matériel mais uniquement pour assurer la sécurité de toute la chaîne de transmission et s’assurer que vous ne serez pas infecté, que vous n’infecterez pas votre voisin.

RGPD : ceux qui ne sont pas compatibles risquent de ne plus pouvoir échanger

A partir du moment où vous ne vous préoccupez pas de la santé de votre voisin, celui-ci pourrait très bien décider de ne plus travailler avec vous car, il risque de mettre en péril sa propre sécurité. C’est le cas des sous-traitants.

Quel est votre niveau de sécurité maximal ?

Votre niveau de sécurité ne sera jamais plus élevé que celui de votre maillon le plus faible.

Finalement

Nous espérons une prise de conscience collective. L’espoir fait vivre.

Bonne journée à tous.

 

Comments are closed